"Sachons bien, disaient les Frères du Krmel, qu'il est deux façons d'être inhumain:
la première appartient à la bête brute qui écoute les appétits de son égo couvert d'écailles;
la seconde est celle de tout maître de lumière auquel les nombreuses existences d'action et de réflexion ont permis de comprendre le sens véritable du bien et du mal.
Celui-là sait qui a compris la finalité de ces deux concepts en ne se laissant pas abuser par la morale épisodique d'une époque et d'un corps.
Le cosmos ne connaît pas de morale, il connaît ce qui est amour et cela est bien suffisant puisque c'est tout. Penchons plutôt nos âmes sur le visage de la lumière et sur celui de l'insuffisance de la lumière; cela permet l'action au sens noble du terme ..."
De Mémoire d'Essenien, tome I, page 190

« Savez-vous que vous avez plusieurs coeurs ? Il y a le coeur de votre âme, c'est celui qui dit « moi-je », c'est celui de votre amour propre qui vous englobe de larmes, il y a ensuite le coeur de votre cerveau, celui qui vous donne bonne conscience ;
Il y a enfin celui dont nous voulons parler, c'est celui de votre instinct divin, celui qui doit s'élancer vers le don perpétuel, qui se rit des conventions, des conditions.
Ne cherchez pas à faire parler un autre coeur que celui là, Lui seul a la réponse de la médecine de l' Ame.
Et si ,par hasard, vous disiez aimablement de cela « on nous l'a dit vingt fois », demandez vous pourquoi il y a une vingt et unième fois, surtout si cette vingt et unième fois vous laisse sur votre faim et vous ennuie.
Encore un peu de silence dans vos vies et que l' Absolu vous inonde de douceur .. »
Votre Frère Djwal Kool dans " Ce qu' Ils m' ont dit".